Plan d'actions pour le Haut Niveau

Dernière mise à jour : 25/06/2018

 

Livret route de la performance

ENTRETENIR NOTRE CULTURE DE LA GAGNE..

tel est le défi...
mais pour installer une culture de la performance,
il faut de la détermination...

 

On remettra en cause la notion de détection des talents, à laquelle on préfèrera celle d’accompagnement de potentiel qui nous semblera davantage tenir compte de l’environnement culturel, des représentations et de tout ce qui fait la richesse des hommes.
Ainsi, on ne détecte pas un talent à priori. On aidera ses capacités à éclore en lui offrant des conditions favorables. Ce faisant, on considèrera le sportif comme responsable de son histoire, construite grâce à un accompagnement, et non comme l’objet de critères mécanistes qui consistent dans l’industrie en un processus : celui d’insérer un matériau brut pour obtenir, après transformation, un produit fini.
Appliqué au sport, cela signifierait que l’on fait passer un jeune par différentes étapes pour obtenir un champion, ce qui n’est pas toujours la réalité.
En conséquence, on préfèrera utiliser le terme de parcours à celui de filière. C’est alors le champion et l’encadrement qui qualifient le projet, et non l’inverse.

De plus, la compréhension de la singularité du haut-niveau repose sur l’imprédictibilité. Nous pensons donc qu’il est nécessaire de proposer une stratégie ouverte et de « travailler à bien penser » devant des situations auxquelles nous serons confrontés durant cette olympiade.

Être fort au plus haut niveau, c’est s’adapter en permanence à quelque chose de nouveau et accepter l’incertitude, même si nous chercherons à la diminuer par nos actions. En effet, l’action des acteurs de l’Athlétisme devra mettre en oeuvre au quotidien ces aspects là : faire du lien, essayer d’analyser ce qui se passe, orienter les athlètes vers le meilleur parcours etc., et, en tout cas, accompagner des athlètes vers un projet partagé.

Il nous semble que l’on soit aujourd’hui dans la vraie problématique de relier les différentes strates associatives avec le devoir d’être réactif.

Richard CURSAZ
Directeur de la Performance Territoriale